top

Hill 70
15-25 août 1917
Home>> La bataille de la cote 70 >> Chroniques de la cote 70 >> Toge du récit >> L'histoire de Mike Mountain Horse

L'histoire de Mike Mountain Horse

En 1917, le soldat canadien moyen était d'origine britannique, chrétienne et anglophone, mais Mike Mountain Horse n’était pas un soldat moyen. Il était un membre de la Tribu des Blood des Premières Nations. Mountain Horse venait d'une famille de guerriers, et après avoir travaillé comme éclaireur avec la Gendarmerie à cheval du Nord-Ouest (PCN-O) à Lethbridge, il s’est enrôlé dans la Première Guerre mondiale en 1916.
Mountain Horse s’est enrôlé en partie pour venger la mort de son frère — Albert qui a été blessé en action en 1915 et est décédé plus tard de ses blessures — mais surtout parce qu'il soutenait la cause. Il voulait aussi prouver que l'éthique du guerrier des Premières Nations n'a pas été diminuée par la vie dans une réserve. Les soldats des Premières Nations ont fait face à des différences culturelles sur les lignes de front. Pour plusieurs, la guerre était leur premier contact avec la culture occidentale. Certains soldats autochtones ne parlaient pas anglais et affichaient leur propre éthique du guerrier sur la ligne de front avec des cris de guerre et en ajoutant des amulettes à leurs uniformes.
À son retour à la maison, Mike Mountain Horse a été reconnu comme un héros par la Tribu des Blood et a été célébré par des danses du soleil, des pow-wow et des grands défilés solennels. Pour les soldats autochtones lorsqu’ils sont revenus de la guerre et ont été libérés, rien n'avait vraiment changé pour eux; ils retournaient à la vie de réserve. En raison du travail qu’il avait fait avec la PCN-O, la communauté blanche voyait aussi Mountain Horse en héro et l’incluait dans les célébrations des anciens combattants. Sa reconnaissance était peut-être plus répandue au sein de la communauté blanche que celle reçue par d'autres soldats de Tribu des Blood.
 
Mountain Horse a consigné son expérience de la guerre d'une manière unique. Utilisant une toge en peau de vache comme sa toile, Mountain Horse a dessiné les événements importants qu'il avait vécus pendant la guerre.

 
  • Droit d’auteur © Le projet du monument commémoratif de la cote 70     |
  •      Site Web par Inorbital     |
  •      Conception par Yves Florack
']); _gaq.push(['_trackPageview']); } catch(err) {} } //]]>