top

Hill 70
15-25 août 1917
Home>> La bataille de la cote 70 >> Chroniques de la cote 70 >> Toge du récit >> Les faits d’armes du Caporal Mike Mountain Horse lors de la Première Guerre mondiale

Les faits d’armes du Caporal Mike Mountain Horse lors de la Première Guerre mondiale

Les faits d’armes du Caporal Mike Mountain Horse lors de la Première Guerre mondiale

No°1 : le 21 août 1917
Lors d’une attaque de tranchées allemandes par le 50e Bataillon de Calgary, le Caporal Mike Mountain Horse a mené sa section de mitrailleuses vers un vieil immeuble derrière la défense allemande. Après avoir pris leur objectif, M. Horse a entendu des bruits dans une ancienne cave. Il a ordonné à l'ennemi de se rendre, mais n’a pas reçu de réponse; il décida alors de descendre l'escalier. Il a vu un officier allemand à genoux qui visait pour tirer [...] Mountain tira rapidement, tuant l'officier; il a lui-même été blessé.

No°2 : le 10 août 1917

M. Mountain Horse et deux autres, ont été envoyés à l’avant par leur commandant à la bataille d'Amiens pour reconnaître le terrain. Un tel honneur venant d'un officier supérieur, est un moment important dans la vie d'un guerrier indien.

No°3 : le 11 août 1917

À la bataille d’Amiens, M. Horse et un compagnon, ont abattu trois Allemands qui étaient dans une tranchée. Après s’être rendus, les soldats ennemis ont tiré sur les Canadiens avec des mitrailleuses.

No°4 : le 11 août 1917

Lors de la bataille d'Amiens, la section M. Mountain Horse a approché sans se faire voir un petit groupe de soldats allemands dans leur tranchée; ils les ont attaqués à l’explosif. Les soldats ennemis ont été abattus; un seul a été capturé.

No°5 : le 21 août 1917

Mountain Horse a été enterré quatre jours dans une vieille cave. Il était descendu dans la cave pour sortir des soldats ennemis qui s’étaient rendus aux Canadiens. Alors qu’il était là, un obus allemand a détruit le toit de la cave. M. Mountain Horse a été enterré sous les décombres, et laissé pour mort.

No°6 : à la bataille d'Amiens, le 10 août 1917

Suite à l’évacuation d’une tranchée par les Allemands, M. Mountain Horse et sa section ont chassé un certain nombre d'Allemands d’une petite hutte, tuant plusieurs Allemands. De toutes évidences, les soldats allemands étaient en train de manger un repas; les soldats canadiens l’ont terminé pour eux.

No°7 : le 10 août 1917

À la bataille d’Amiens, une section de mitrailleuses harcelait le flanc droit du 50e Bataillon. M. Mountain Horse et sa section ont tué les mitrailleurs allemands qui étaient responsables; ils ont également capturé leurs armes.

No°8 :

À la bataille d’Amiens, M. Mountain Horse et sa section ont tué quelques survivants d'une batterie allemande et ont inscrit des marques et des dessins de la Confédération des Pieds-Noirs sur les pièces d’artillerie allemandes.

No°9 : le 2 août 1917

M. Horse a capturé deux soldats allemands qui patrouillaient le « No Mans Land ».

No°10 : le 9 août 1917

Alors qu’il patrouillait, Mountain Horse s’est battu corps à corps contre trois Allemands, tuant deux des Allemands avec son couteau de guerre.

No°11 : le 12 mai 1918

M. Mountain Horse et trois compagnons ont été envoyés sur un raid de jour contre une position de mitrailleuses allemande; tous les Allemands furent tués et un des soldats canadiens a été blessé.

No°12 :

À la bataille d'Amiens, un énorme obus allemand a anéanti toute la section de Mountain, mais la chance lui a souri et «Mike» n'a pas été blessé.

 
  • Droit d’auteur © Le projet du monument commémoratif de la cote 70     |
  •      Site Web par Inorbital     |
  •      Conception par Yves Florack
']); _gaq.push(['_trackPageview']); } catch(err) {} } //]]>