top

Hill 70
15-25 août 1917
Accueil>> Le monument >> monument et parc mémorial

monument et parc mémorial

Le parc mémorial de Cote 70 a été ouvert au public en août 2017; sa construction a fini en octobre 2019. Le parc mémorial consiste en de nombreux éléments.

La pièce maitresse du parc est un obélisque qui représente la victoire du Corps canadien dans la bataille de Cote 70.

Le parc se situe près de la ligne de départ du Corps canadien, d’où celui-ci a commencé l’attaque vers Cote 70. Le site actuel est 1.4 km à l’est. Le parc est composé d’éléments divers. En quittant le centre de réception, on commence la montée graduelle le long d’un chemin courbé. Le chemin lui-même est doté de 1877 gravures de feuilles d’érables canadiennes, dont chacune représente un soldat canadien qui a perdu la vie pour la victoire à Cote 70. Plus loin, le chemin joint l’amphithéâtre Arthur Currie. Ici, on a le choix d’entrer dans l’amphithéâtre ou de suivre le chemin Frederick Lee, menant au-delà de la tranchée, jusqu’au sommet et finalement à l’obélisque. Celui-ci est un élément clef du site mémorial de Cote 70. Donnant sur le site au complet, d’une hauteur de 70m au-dessus du niveau de la mer, l’obélisque en pierre comporte une gravure de l’épée de sacrifice, ainsi que les mots CANADA 1917. Sa partie supérieure, se terminant en pointe, a une longueur égale à la hauteur moyenne du soldat canadien de l’époque de la Grande guerre. Cette section représente les soldats du Corps canadien de la Première Guerre mondiale. Immédiatement en bas de l’obélisque, l’amphithéâtre est un point central d’assemblée pour les visiteurs et les groupes guidés.

Le chemin principal menant au sommet du mémorial est dédié à Frederick Lee, un soldat canadien d’origine chinoise. Parmi d’autres éléments majeurs sont les chemins dédiés aux six récipiendaires de la croix de Victoria, dont le premier est Filip Konowal; le chemin portant son nom mène de l’amphithéâtre à l’entrée principale. Les autres chemins portent les noms : sergent-major Robert Hill Hanna, soldat Michael O-Rourke, major Okill Massey Learmonth, soldat Harry Brown et sergent Fredrick Hobson. 

Des panneaux d’histoire interprétatifs, en anglais et en français, sont installés autour du site; une application mobile de visite guidée, en français ou en anglais, est également disponible à partir de l’App Store ou de Google Play.

La visite audio-guidée est racontée par acteur canadien Dan Aykroyd et ancien animateur de radio CBC Canada Bernard Derome. 

Le magnifique parc mémorial a été construit grâce à la générosité des donateurs suivants : Sir Cyril Woods de Slane, KCN, la Fondation du régiment des Calgary Highlanders, la Fondation de la famille Temerty, Robert H.N. Ho, (何鴻毅), CM, OBC, la famille Poy, ainsi qu’une centaine de donateurs secondaires. Svp voir la page électronique de Dons pour accéder à la liste de donateurs. 

Les visiteurs au site sont encouragés de continuer au-delà de l’obélisque ou de l’amphithéâtre et d’observer le cimetière Commonwealth War Graves, situé au sud-ouest du mémorial. Le cimetière britannique de Loos a été construit par le Corps canadien en juillet 1917. Quelques centaines des soldats morts dans la bataille de Cote 70 y reposent. Svp sélectionner ce lien pour plus de détails. 

 
 
  • Droit d’auteur © Le projet du monument commémoratif de la cote 70     |
  •      
  •     Conception par Yves Florack
']); _gaq.push(['_trackPageview']); } catch(err) {} } //]]>