top

Hill 70
15-25 août 1917

Accueil>> À propos de nous >> L’histoire du Projet
L’histoire du Projet

Il y a une légère crête dans le Nord de la France où 100,000 soldats canadiens ont remporté la victoire dans une bataille où d’autres armées avaient jusque-là échoué. Ces Canadiens se sont débrouillés de leur propre manière, sous un général canadien qui avait rejeté le plan d’attaque que lui avaient proposé ses supérieurs britanniques. Prenant plutôt leur destin entre leurs propres mains, les Canadiens se sont élancés dans un terrible combat pour Cote 70. La bataille a duré 10 jours en août 1917 et a pris plus de 1500 vies canadiennes. Les soldats canadiens ont démontré leur charactère déterminé en tant que peuple, ainsi que de leur persévérance formidable en tant que combattants. Grâce à leur défense de Cote 70 contre 21 contrattaques ennemies, plus de Croix de Victoria ont été distinguées aux Canadiens dans cette épisode que dans n’importe quelle bataille canadienne de la Première Guerre jusque-là. 

Dans le siècle suivant la bataille, il n’y a néanmoins jamais eu d’effort de la commémorer avec un monument, en dépit de son importance au sein des opérations alliées et de la nation bourgeonnante du Canada. Cet oubli serait noté par le général Arthur Currie, commandant des troupes alliées à Cote 70, et il s’en rappellerait jusqu’à la fin de ses jours. 

Pour corriger cette erreur – pour honorer et reconnaitre les accomplissements et le sacrifice du Corps canadien – un group croissant de bénévoles déterminés ont débuté un grand projet en 2012. Celui-ci avait pour bût d’ériger un monument au passé et d’enseigner le peuple canadien la valeur de cette victoire cruciale. Son influence sur l’histoire du Canada et de l’Europe doit être soulignée.

Grâce au soutien passionné des citoyens de Loos, l’équipe du Projet a pu obtenir un site important dans un parc municipal de cinquante mille m2, lui-même situé à côté du Cimetière Commonwealth War Graves de Loos. Le site aurait fait partie des premières lignes des troupes canadiennes en août 1917. Une cérémonie marquant la complétion du monument a eu lieu le 2 octobre 2019. 

Tout comme le Corps canadien de la Grande Guerre, notre équipe est composée de bénévoles d’origines diverses : enseignants, militaires retraités, banquiers, architectes et personnes d’affaires. Le 28e Gouverneur général du Canada, le très honorable David Johnston, est le parrain du projet et de nombreux Canadiens et Canadiennes éminent(e)s nous soutiennent en tant que conseillers honoraires.

Nous sommes tous ravis d’avoir eu la chance de participer à la création d’un monument pour commémorer les efforts extraordinaires du Corps canadien à Cote 70, où plus de 9000 braves ont été blessés ou tués. 

De nos jours, de nombreux tunnels souterrains s’étendent à travers le site. Creusés dans les mois précédant l’attaque à Cote 70, ceux-ci avaient pour bût de protéger les soldats durant la longue attente pour le signal de l’offensive. Près de Loos, en France, ces monuments souterrains sont marqués de trous d’obus. D’autres marques sur les murs des tunnels paraissent plus récentes, mais datent tout de même de 1917 : les signatures des soldats, les noms de leurs villages et les dessins de leurs aimés, tous barbouillés à la mine bleue sur les murs souterrains de craie blanche. Pour plusieurs des auteurs, ces gribouillages seraient leur dernier message. Plus d’informations sur les tunnels sont disponibles au site web du Groupe Durand .

 
  • Droit d’auteur © Le projet du monument commémoratif de la cote 70     |
  •      
  •     Conception par Yves Florack
']); _gaq.push(['_trackPageview']); } catch(err) {} } //]]>